Découvrez nos 3 astuces pour vous essayer au « Lagom »

 

A l’heure où tout semble aller vite, très vite, trop vite, qui n’a jamais rêvé de se laisser aller à la douceur de vivre à la scandinave ? Comme la désormais célèbre tendance danoise du « Hygge », le « Lagom », qui nous vient quant à lui de Suède, est une invitation à s’adonner aux joies de la slow life.

Tous deux nous convient en effet à un véritable retour à l’essentiel en redonnant toute leur place aux plaisirs simples de la vie. Un désir commun de simplicité qui n’empêche pas ces concepts d’être différents : quand le Hygge relève d’un état d’esprit, le Lagom, lui, est élevé au rang de véritable art de vivre ! Le lagom en quelques mots.

Loin de n’être qu’un état d’esprit à un moment donné, le Lagom est une philosophie de vie à part entière qui pourrait être résumée à « ni trop, ni trop peu ». En cela, il peut être considéré comme une tendance issue du minimalisme, qui appelle à consommer moins mais mieux. A ceci près, toutefois, que le Lagom s’applique non seulement à la consommation mais aussi au comportement en tant que tel.

Ainsi, pour parvenir à notre équilibre personnel, tous nos choix de vie (actions, réactions, alimentation, décoration…) sont guidés par un mot d’ordre : la mesure. Un mot qui semble parfois tombé en désuétude au jour d’aujourd’hui. Pourtant, renouer avec cet art de la mesure permet un retour à l’essentiel ô combien appréciable… Et difficile à résumer en quelques simples gestes. Néanmoins, voici 3 gestes d’inspiration « Lagom » que nous savourons (quasi) quotidiennement :

 

 

1. Adopter un intérieur minimaliste

L’art de vivre « Lagom » implique de consommer – et donc posséder – moins mais mieux. Un leitmotiv qui obéit à une logique à la fois économique et écologique, permettant de maîtriser ses dépenses, préserver les ressources, limiter le gaspillage… Concrètement, on privilégie la qualité à la quantité en optant pour quelques pièces durables et de qualité, idéalement issues de matières premières naturelles et / ou recyclées. Et, bien sûr, tout en sobriété. C’est ainsi que sans renoncer à toute décoration, on préfère un intérieur clair et épuré, ponctué de quelques objets beaux et utiles parsemés avec goût dans chaque pièce.

« La simplicité ! Soyez à l’écoute de vous-même, de votre nature première et de vos habitudes. Dès lors, vos objets quotidiens et essentiels seront ceux qui restent à portée de vue. Ils constitueront les éléments capitaux de votre intérieur.

Accordez davantage d’attention au choix de ces essentiels. Par exemple, préférez une planche à découper artisanale en bois noble, qui vous accompagnera pour toujours. Petit à petit, sélectionnez une vaisselle authentique : qu’elle soit tournée à la main par un potier ou un chinée lors d’une brocante, le fil conducteur de votre sélection sera la « authenticité ». Elle est la garantie d’une qualité rare et le reflet de votre personne ».

Les plante vertes, elles, sont les seuls éléments qui ne seront jamais de trop dans votre intérieur. Leur nuancier riche, du vert mélèze au vert d’eau, ne peut laisser indifférent(e)… »

« Elles sont source de bien-être et de paix intérieure, prolongeant la nature en intérieur ».

 

2. S’accorder une pause dans son quotidien

En Suède, pour les salariés, la pause (de son doux nom « fika ») est sacrée. C’est ainsi que deux fois par jour, tous se retrouvent autour d’un café pour badiner. L’occasion de faire une trêve bien méritée entre deux tâches, auxquelles on retournera plus détendu(e). Et, que l’on travaille ou non, en entreprise ou chez soi, peu importe : s’accorder une pause dans le rythme parfois effréné de notre quotidien nous permet de nous ressourcer. Pour cela, quoi de mieux qu’une boisson chaude préparée avec soin ? Les amateurs / amatrices inconditionnel(le)s de ces breuvages le savent, la préparation du thé (ou du café !) peut être un plaisir aussi intense que sa dégustation :

matchalatte notesuave kumikomatcha

« Prélevez la quantité nécessaire de thé matcha pour ensuite le déposer délicatement dans votre bol. L’eau bouillonnante et fumante vous indique que le moment tant attendu approche. Versez l’eau chaude dans un pichet et, lentement, en reverser juste ce qu’il faut dans votre bol. A l’aide de votre « chasen » (fouet à thé), effectuez un mouvement de va et vient, et laisser vos pensées s’évader en observant cette mousse aérienne.
Enfin, dégustez votre breuvage, source de bien-être et de détente ».

 

 

 

3. Se (re)mettre au vert

Si pour certain(e)s d’entre nous, les balades – à la ville ou en pleine nature – ne sont que de lointains souvenirs, les suédois quant à eux ne boudent pas leur plaisir à s’offrir un bol d’air frais quotidien. Mais point besoin pour cela d’investir dans des activités d’extérieur coûteuses ! Comme le veut la philosophie Lagom, la simplicité est de mise : on peut bien sûr s’adonner aux joies d’une partie de pêche ou autre loisir qui nous inspire… Tout comme une simple marche nous donne l’occasion de nous ouvrir, vraiment, à la beauté de ce qui nous entoure. Offrant, comme le ferait une pause gustative dans notre intérieur – minimaliste – la possibilité à notre esprit de faire le vide et se ressourcer.

« S’’extasier face à la nature qui s’éveille au printemps. Emplir ses poumons de ses senteurs tantôt florales, tantôt boisées. A l’automne, s’émerveiller devant les feuilles qui roussissent et s’envolent, annonçant le retour des bougies et plaids réconfortants. Admirer le spectacle offert par le soleil couchant, le regarder disparaître derrière une colline. Au jardin, cueillir quelques fleurs à la beauté éphémère mais pourtant si propices à sublimer notre intérieur, simplement, subtilement… »

 

Quelques comptes Instagram inspirants pour se (re)mettre au vert :

Helloemilie
Liilice
Lilyrose
Sunrise over sea

Les bénéfices à retirer du Lagom au quotidien

Vivre dans un intérieur épuré, goûter aux plaisirs de trêves quotidiennes, profiter des merveilles que nous offre la nature… Sont autant de gestes « Lagom » qu’il est aisé de mettre en place au quotidien. Et quels bénéfices nous en retirons !
En premier lieu, une consommation plus raisonnée nous amène à dépenser moins, ce qui nous permet de privilégier des pièces peut-être plus chères, mais aussi plus durables quand le besoin s’en fait sentir.

De même, un intérieur plus épuré implique de consacrer moins de temps au rangement. Temps que l’on peut mettre à profit pour s’accorder un moment pour soi !
Et, surtout, tous ces gestes ont – seuls ou cumulés – pour point commun de nous amener à la sérénité, un état si bienfaisant que l’on n’a de cesse de le rechercher à nouveau une fois qu’on y a goûté, car cet état qui pour certain(e)s peut paraître hors de portée nous permet de nous recentrer sur nous-même et d’avancer, doucement, dans notre quête d’équilibre personnel. N’est-ce pas là un idéal vers lequel chacun(e) de nous tend ?

urbanjungle green plante

par    Marion

J’aime : écrire, encore et encore, découvrir, apprendre, m’apprendre, rire de tout (ou presque), rire de rien (surtout), rire de moi (et pourquoi pas?!), marcher, marcher, ne surtout pas me poser, m’enthousiasmer de ces petits riens qui mis bout à bout forment un tout…

etsideuxmains.fr